Title

Description

    Histoire

    Bernhard Rindfleisch est aujourd'hui le Président Directeur Général de Tebis AG

    Bernhard Rindfleisch, l'un des fondateurs de Tebis, a eu une vision en 1984 :

    il voulait rendre les technologies CN assistées par ordinateur ainsi que la fabrication largement automatisée accessibles aux petites et moyennes entreprises.

    Suivez l’évolution d'une petite entreprise de deux personnes à l'un des plus grands fournisseurs de systèmes MES et CAO/FAO et l'une des premières sociétés mondiales comptant près de 400 employés.

    Le magazine « Wirtschaftswoche » a décerné le prix « Best of Consulting 2018
    Mittelstand » à Tebis Consulting. 

    Après presque 20 ans de collaboration dans des projets clients communs, Tebis acquiert l’entreprise ID GmbH avec tous ses collaborateurs. Le logiciel MES ProLeiS développé par ID est par la suite davantage intégré dans l’environnement de CAO/FAO Tebis. Les processus techniques, organisationnels et logistiques sont donc mieux visibles pour les clients de Tebis.

    La version 4.0 comprend une interface utilisateur développée spécialement pour les applications de CAO/FAO et une structure de produits orientée sur les différents secteurs.

    Un an après son 30ème  anniversaire, Tebis a obtenu la distinction « Bayerns Best 50 », décernée par le ministère de l’Économie de Bavière

    Tebis se positionne en tant que prestataire de nombreux services complets tels que le consulting, les solutions logicielles, l'implémentation et le support.

    Tebis ouvre la première succursale en China et pose ainsi les bases d’une présence marquée dans l’Empire du Milieu. D’autres succursales et partenariats avec des distributeurs locaux ont vu le jour au cours des années suivantes.

    À l’aide du Job Manager de Tebis, la version 3.5 met à disposition un nouvel élément de commande central pour toutes les étapes d'usinage lors de la fabrication. Il contient toutes les informations relatives à la fabrication d'une pièce.

    Le système MES ProLeiS est directement intégré à l’interface utilisateur Tebis pour assurer une gestion de données planifiée, notamment au sein de grandes entreprises de fabrication d’outillages. Tebis renforce son partenariat de distribution et de développement établi en 1999 avec l’entreprise ID GmbH, l'éditeur de logiciels à l’origine de ProLeiS.

    La version 3.4 séduit par sa nouvelle plateforme homogène pour toutes les applications. L'intégration de la technologie de simulation et de vérification exclusive de Tebis constitue un réel point fort. Le programmeur CN peut ainsi simuler un programme CN sur des machines réalistes au sein de son environnement de programmation, reconnaître les problèmes et les corriger immédiatement.

    La croissance conserve son dynamisme. Tebis crée des succursales en Grande-Bretagne, en Espagne et au Portugal.

    Tebis signe d’abord un contrat de coopération avec l’entreprise DCAM, spécialisée en électro-érosion puis l’acquiert dans les années qui suivent.

    Tebis rend désormais possible la représentation des connaissances de fabrication propres au client dans l’environnement système de Tebis. Les clients peuvent donc accéder à tout moment à leurs connaissances éprouvées.

    Tebis emménage dans ses nouveaux bureaux à Martinsried, près de Munich. Au cours de cette même année, Tebis met sur le marché une toute nouvelle technique de conception révisée avec sa version 3.2.

    Tebis rend possible l’intégration d’outils et de machines propres au client en tant qu’outils et machines virtuels dans l’environnement système de Tebis. Tebis s'impose très tôt comme l’un des pionniers de l’utilisation de jumeaux numériques dans la fabrication de pièces individuelles.

    La version 3.1 de Tebis permet de calculer les trajectoires d'après des topologies CAO exactes du point de vue mathématique. Cela représente un point fort pour la qualité de surface des pièces fraisées et un argument clé pour la vente qui a permis de distinguer Tebis de ses concurrents jusqu'à aujourd'hui.

    La croissance s'accélère. Chaque année ou presque, une nouvelle succursale voit le jour à proximité de l’industrie automobile internationale. Les premières succursales étrangères sont créées en Suède, en Italie, en France et aux États-Unis. Un second site de développement voit le jour à Hambourg.

    Tebis propose également une version Unix de sa version 3.0. Les clients profitent des performances graphiques et de calcul des postes de travail, autrefois perçues comme exceptionnelles.

    La société à responsabilité limitée (GmbH) devient Tebis Technische Informationssysteme AG.

    Tebis propose un logiciel CAO/FAO/MAO complet grâce aux fonctions de contrôle qualité.

    La version 2.1 permet de calculer des programmes de fraisage CN sur l’ensemble des surfaces. Cela repose sur des données de substitution, c’est-à-dire des « meshes » (maillage). La première génération Automill® fait sensation dans le monde de la fabrication de modèles.

    La version 2.0 de Tebis offre désormais à l'utilisateur un menu d'écran interactif et graphique.

    Avec sa version 1.0, Tebis met sur le marché le tout premier système CAO/FAO en 3D basé sur MS-DOS au monde. La commande du curseur s'effectue via une tablette graphique sur laquelle une feuille de papier est apposée, servant ainsi quasiment d'interface utilisateur et permettant d'appeler les différentes fonctionnalités.

    Bernhard Rindfleisch et Jens Hagen fondent une société civile proposant des services de conseil, de formation et de programmation à Moosach, près de Munich. Celle-ci évolue rapidement pour devenir Tebis GmbH.