Title

Description

    Concevoir et réaliser exactement des surfaces actives

    Gain de temps considérable lors de la phase de mise au point

    Étant donné que le temps de conception de surfaces actives réalistes est supposé très élevé, celles-ci sont souvent conçues pour un seul côté de la tôle (par ex. pour la matrice). En usinage, l’épaisseur tôle est alors incorporée aux programmes d’usinage en tant que surépaisseur. Par ailleurs, on travaille souvent avec des surépaisseurs dans les programmes CN pour prendre en compte les variations d’épaisseur et les dégagements. Même si cette méthode permet d’obtenir rapidement un premier résultat, elle nécessite des opérations de meulage importantes et des phases de mise au point supplémentaires.

     

    Tebis propose des fonctions automatisées de conception permettant aux concepteurs de surfaces d'intégrer l'épaisseur de la tôle, les variations d’épaisseurs et les zones de dégagement dans les surfaces actives de CAO. Il est ainsi possible de concevoir des outillages fidèles à la réalité, tout en tenant compte de l’ensemble des effets de formage connus et simulés. La programmation CN, la fabrication sur machine et la mise au point permettent de réaliser un gain de temps considérable pouvant aller jusqu'à plusieurs centaines d’heures.

    Méthode courante : les surfaces d’appui (surépaisseurs positives) et les dégagements (sous-épaisseurs) ne sont pas conçus de façon précise, mais usinés sur la base d’attributs de surépaisseur. Le résultat final usiné (surfaces rouges) ne correspond pas au modèle de CAO (surface pointillée).
    Méthode Tebis : Les surfaces d’appui (surépaisseurs positives) et les dégagements (sous-épaisseurs) sont conçus précisément en CAO (surfaces vertes), avec des zones de raccordement. C’est cette géométrie qui est usinée sur la machine de fraisage. Dans ce cas, les composants outils usinés sont identiques aux modèles numériques et aux surfaces actives.

    Méthode courante

    Arêtes visibles sur la surface usinée de l’outil

    Méthode courante

    Résultats après une opération complexe de meulage 

    Méthode Tebis

    Surface de l’outil sans raccord et sans opération de meulage manuel

    Efforts réduits lors de la conception
    Le temps investi dans la conception porte ses fruits lors la fabrication et de la mise au point
    Rapidité et sécurité lors de la fabrication
    Des surfaces actives précises sont nécessaires aux technologies d’automatisation CN afin d'assurer des simulations fiables et pour l’utilisation de fraises à grande avance (fraises HFC)
    Temps de meulage manuel limité lors de la mise au point
    Grâce à des surfaces actives exactes, les surfaces d'outils usinées ne présentent aucune arête ni épaulement visibles

    Rayons

    Pour les opérations de reprise de forme : dégager et réduire en un clic 

    Pour un outilleur, un « dégagement » est un rétrécissement des rayons dans les zones concaves des matrices, des poinçons, des serre-flans et de toutes les autres pièces de forme pour s’assurer qu’à ces endroits, la tôle n’entre en contact qu’avec un seul côté de l’outil durant le formage.

    Dans les surfaces de formage convexes, cet effet est obtenu en aplatissant les rayons.

    Modifiez vos surfaces actives dans la CAO partout où cela est possible. Vous stabiliserez ainsi l’ensemble de votre processus, de la simulation d’emboutissage jusqu’à la mise au point. Si elles sont réalisées en CAO, les modifications des zones arrondies des surfaces actives peuvent être intégrées aux outillages à l’aide des programmes CN de manière précise et rapide, et peuvent être modifiées à souhait, pour un processus sûr et efficace.

    Tebis détecte automatiquement les rayons concaves. Un clic suffit pour qu’il les réduise, tout en créant des transitions tangentielles vers les surfaces voisines.
    L’utilisateur peut modifier les arrondis concaves des surfaces actives de façon graphique en temps réel. L’utilisateur choisit l’ampleur de la modification, grâce à la flèche de déplacement.

    Surfaces d’appui et de dépouille

    Pour les opérations de reprise de forme : adapter les zones sans transition

    Des surfaces d’appui sont nécessaires aux zones planes de l’outil, au niveau desquelles la tôle doit être maintenue lors de l’opération de reprise de forme. À l’inverse, la tôle bénéficie de plus de liberté en matière d’étirement et d’expansion, là où aucune pression n’est exercée sur la tôle. Les surfaces de dépouille sont donc intégrées.

    La vidéo vous permet de voir comment Tebis calcule les surépaisseurs positives et négatives des zones rouges de façon entièrement automatisée. Les zones vertes restent inchangées ; les zones orangées correspondent aux zones de transition.
    Les différences avant/après sont mises en évidence par une fonction de comparaison. Elles peuvent être mesurées par l’utilisateur.

    Surfaces de contour

    Pour les opérations de découpe : création automatique de contours 

    En quelques clics, le concepteur de surfaces de Tebis réalise des surfaces de contours pour la conception de lames inférieures, qui disposent déjà d’un jeu de coupe et de dégagements. La largeur des bords de coupe est également incluse . Les surfaces actives ainsi calculées sont utilisées pour la conception solide de la partie concernée de l’outil.

    Astuce : utilisez également ce processus automatisé de Tebis pour la conception de vos lames de découpe.