Title

Description

    Le processus de formage : économiser des boucles de correction et du temps dans la fabrication

    Partenaire d'entrevue : Responsable de l'ingénierie de la fabrication d'outillages

    La forte pression exercée constamment sur les prix et les délais toujours plus courts dans le secteur de la fabrication d'outillages en Allemagne venaient progressivement à bout des méthodes traditionnelles. Cela était une certitude pour Ralf Schmidt, responsable de l'ingénierie de la fabrication d'outillages chez Allgaier Automotive. Pour lui, seule une nouvelle approche permettait d'obtenir un avantage concurrentiel décisif.

    Entreprise

    ALLGAIER Process Technology GmbH, ALLGAIER Werke GmbH

    Lieu

    Uhingen, Allemagne

    Principaux domaines

    Chaîne des processus des outils de formage

    Avantages
    • Créer des surfaces actives de grande qualité en toute simplicité
    • Compenser la détente
    • Réduire les boucles de correction et rendre la mise au point plus planifiable
    Domaine

    Fabrication d’outillages

    Industrie automobile

    Publié

    2008

    Interlocuteur : Ralf Schmidt, Responsable de l'ingénierie de la fabrication d'outillages

    The company uses Tebis to create high-quality die surfaces that incorporate springback compensation and stability calculation results.

    Ralf Schmidt, Head of Die Manufacturing Engineering, ALLGAIER Process Technology GmbH, Uhingen, Germany

    L'approche innovante d'Allgaier reposait sur la création d'un plan de méthodes et de surfaces actives avec des systèmes logiciels spécialisés dans ces tâches, la reproduction de l'ensemble du processus de formage par logiciel, l'optimisation ainsi que la compensation de la détente avec des surfaces actives modifiées. L'objectif était de réduire les dépenses liées à l'adaptation des outillages et aux inévitables modifications de pièces. Cela aurait permis de bénéficier d'avantages du point de vue des délais et des coûts, ainsi que d'une croissance à deux chiffres.

    L'exécution d'un tel projet était peu réaliste au vu des ressources existantes, des outillages disponibles et des exigences importantes. Il était nécessaire de trouver des partenaires idéaux capables de compléter les connaissances techniques de formage des fabricants d'outillages d'Allgaier, tout en tenant compte de la simulation de l'ensemble de la chaîne des processus.

    Le projet et ses participants

    Ralf Schmidt a constitué une équipe de projet avec ses partenaires AutoForm Engineering Deutschland GmbH et Tebis Technische Informationssysteme AG. Allgaier utilisait déjà les produits logiciels de ces deux entreprises, mais les possibilités de ces derniers étaient déjà épuisées. Il s'agissait désormais d'optimiser les solutions logicielles d'AutoForm et de Tebis en les associant et en les complétant, en gardant cependant toujours à l'esprit l'ensemble de la chaîne des processus des outils de formage finis. Une tôle d'un véhicule tout-terrain issue d'un véritable projet a été sélectionnée en tant que sujet d'expérience. Les clients d'Allgaier s'attendent à ce que leur tôle finie soit livrée à temps et qu'elle soit d'une qualité définie. Malgré les nombreuses inconnues, Allgaier ne tenait pas à réaliser des essais liés aux activités quotidiennes, et il n'était pas prévu d'effectuer un développement parallèle de façon traditionnelle dans Catia V4/V5.

    Après l'emboutissage, la tôle est découpée, percée et mise en forme sur ces deux stations en deux étapes.

    Des défis prévisibles

    Une fabrication d'outillages réussie repose sur des processus réfléchis et une logistique sans faille. La détente, par exemple, représente un défi pour la mise en œuvre d'un processus fonctionnel. Elle apparaît d'abord couramment lors de la mise au point des premières pièces embouties. Plusieurs boucles de correction peuvent être nécessaires et des coûts considérables peuvent être atteints jusqu'à ce que les pièces soient conformes aux exigences et que les clients les acceptent. Mais aussi : plus les outillages sont conçus en parallèle, plus un nombre élevé de boucles de correction est pénalisant pour la sécurité de la planification et donc pour l'ensemble de la logistique. La prévision et la compensation de la détente devraient permettre à Allgaier de réduire le nombre de boucles de correction et de rendre la mise au point plus planifiable.

    Les interfaces des outils logiciels représentaient un défi supplémentaire pour Allgaier. Celui-ci était inéluctable. Il était lié au système CAO Catia V5 avec les données des pièces d'une part et à l'outil logiciel optimisé pour les phases de travail suivantes d'autre part : AutoForm a été utilisé pour le plan de méthodes et la simulation tandis que Tebis a été utilisé pour la création des données des surfaces actives et de fraisage de l'outillage.

    Un tiers du temps économisé